POURQUOI JE LIS ‘RIGODON’ DE L.F. CÉLINE
PAR ALAIN JUGNON

RÉFÉRENCE | LFS005
SORTIE | DÉCEMBRE
 2015
PRIX DE VENTE | 7,5 EUROS
GENRE | ESSAI POÉTIQUE

Alain Jugnon - Rigodon - couverture



_______________________________________________________________________________________

Autant lire Céline dans le texte est chose aisée, autant lire Rigodon est impossible si l’on n’est pas en train de devenir célinien soi-même. Or devenir célinien ne se peut que si l’on lit Céline dans l’ordre de l’écriture et de la vie des hommes de 1914 à 1945, d’une guerre l’autre.
Lire Céline revient à pouvoir une littérature qui sache être nietzschéenne en 1914 (les guerres du 20ème siècle), heideggérienne en 1945 (la mort de Dieu) et proustienne en 1960 (le temps retrouvé à la fin de la modernité).
C’est ici et maintenant : Nietzsche, Heidegger et Proust sont dans le même train que Céline et Lucette, en direction du Nord, la terre froide du poème.

Alain Jugnon est un écrivain qui philosophe et enseigne. Il dirige les Cahiers Artaud aux Editions Les Cahiers. Il vient de publier ‘Derrida l’écriture hors bord’ chez Lemieux Éditeur. Il se voit comme un  nietzschéen de gauche critique.

> FEUILLETER LES PREMIÈRES PAGES DU LIVRE
> COMMANDER LE LIVRE