Un jour, Jérôme Bertin a regardé l’abîme.
Mais l’abîme a refusé de regarder en lui.

Jérôme Bertin
Misère affective & sociale, addictions, solitude, pulsions de mort, exclusion, guerre civile larvée derrière le vivrensemble — depuis la fin des années 90,  Jérôme Bertin  n’a jamais travaillé à autre chose qu’à faire surgir cette littérature des indigents en appuyant là où ça fait le mal.

Sa poésie cassage-de-gueule est le lieu où viennent se heurter une prose rêche et une autobiographie zéro-complaisance. Prolétaire du style, besogneux parmi les besogneux, il est l’auteur d’une douzaine de livres qui se consultent comme des rapports de plaintes pour coups et blessures à l’égard d’une existence sans quartiers.

Il est aussi le fondateur avec Sylvain Courtoux et Charles Pennequin des éditions Poésie express (1999), co-fondateur de l’Armée Noire  & a publié dans les revues Nioques, Java, Plastiq, Fusée, ExistenZ, Le Jardin ouvrier, Avis de passage, Doc(k)s, Action poétique, Boxon.

Jérôme Bertin est né en 1975 à Limoges et vit aujourd’hui à Marseille.
‘Un homme pend’ est le premier livre qu’il publie au Feu Sacré.
(F.T.)

________________________________________________________________

| BIBLIOGRAPHIE |
Retour de Bâtard, Al Dante, 2016
Première Ligne : 105 Mesures pour une Guerre, Al Dante, 2014
Pute, Al Dante, 2013
Le Patient, Al Dante, 2012
Bâtard du Vide, Al Dante, 2011
Robert K., L’Âne qui butine, 2010
Histoire d’Os, (dessins : Anne Van Der Liden), Voix, 2009
Fragments du Carnage, (dessins : Anne Van Der Liden), Voix, 2008
Babylone – Trilogie, Dernier télégramme, 2007
Round 99, Al Dante, 2006
Babylone Centre, Le Corridor Bleu, 2003
Un Homme Pend, Le Feu Sacré, 2016

_____________________________
Crédit photo | © Laure Limongi