POURQUOI JE LIS ‘LES FANTOMES DU CHAPELIER’ DE GEORGES SIMENON
PAR BALVAL EKEL

RÉFÉRENCE | LFS014
SORTIE | DÉCEMBRE
 2019
PRIX DE VENTE | 7,5 EUROS
GENRE | ENQUETE POÉTIQUE

COMME UN TROU LUMINEUX DANS LE TROTTOIR

Sondant l’inventaire de Simenon dont elle est la spécialiste amoureuse, Balval Ekel réhabilite celui à qui l’on a fait porter tous les chapeaux de salaud, de l’antisémite au misogyne. Elle en rend sensible le côté visionnaire, pour révéler la biographie dissimulée derrière ce petit roman français autant que l’Histoire des hommes insérée dans le récit policier, la tendresse de Simenon pour ceux que d’autres appellent à tort les petites gens, leurs combats noués dans les gestes du quotidien, la lutte des femmes, la fausse fatalité d’un capitalisme contre lequel se dresser, malgré le piège que la forme même de l’urbanisme semble refermer sur les personnages. Tous victimes de leurs propres crimes.