GAËL DADIES

Gaël Dadies | Promenade du Bas Rhône, Lyon 6e | © Octo Kunst

Gaël Dadies | Promenade du Bas Rhône, Lyon 6e | © Octo Kunst

Gaël Dadies serait né un jour de novembre 1979 à Sète, ville dans laquelle il a vécu les premiers mois de son existence, à quelques mètres du port, des canaux, des quais… de la mer. Très tôt, ses parents déménagent dans un patelin à mi-chemin entre Montpellier et Sète. Deux villes, surtout la dernière, où il passera beaucoup de temps à l’adolescence pour échapper aux esprits étriqués d’un bled dans lequel la seule chose à faire était de balader en garrigue pour n’avoir personne à supporter.

L’entrée au lycée, à Sète, coïnciderait avec les premiers essais littéraires. Etudes universitaires à Montpellier et se met à écrire plus sérieusement sur une vieille machine à écrire à ruban Underwood 319 qu’il abandonnera pour passer à l’informatique en 2007, lors de son arrivée à Lyon.
Passe trois ans rue Saint-Jean, boucle finalement ses études en 2009 et a travaillé depuis dans l’édition, a écrit quelques articles dans Le Petit Bulletin et a exercé d’autres activités.
En juin 2013, parution des Tribulations d’un jeune mousse en mer Celtique (éditions Magellan & Cie), récit de voyage co-écrit avec Alexandre Verhille (illustrations).